scolinfo logo large

Associations

Newsletter

cneap bretagne 2

ministere agriculture 1

Un constat

D’une part 1/3 de la population aura plus de 60 ans en 2030 et  va vivre  en moyenne jusqu’à 85/90 ans. Outre les personnes âgées, ce sont aussi des personnes ayant un handicap ou des personnes malades qui peuvent avoir besoin d’aide à domicile.

D’autre part nous assistons aussi à un développement des objets connectés au service des individus.

Notre réflexion au sein de l’établissement nous a conduit a réfléchir à la mise en place d’une initiation des nos élèves de bac Pro SAPAT, futurs professionnels de l’aide à domicile afin de faire « un pont » entre ces deux faits

Des objets connectés à domicile ?

Les élèves ont découvert un certains nombre d’objets et expérimenté quelques uns : les assistants personnels, la télésurveillance ou les montres connectées ou la téléalarme, la réalité augmentée,  les robots…

Et l’humain dans tout ça ?

Durant cette journée, de nombreuses questions ont été soulevées :

Les robots vont-ils remplacer l’humain auprès des personnes ?

Il est bien entendu que non. Il faut considérer ses outils connectés comme des aides techniques qui permettront d’assurer la sécurité, la surveillance, la cognition, le suivi médical…

Comment tout cela fonctionne. ?

L’utilisation et la bonne utilisation de ces outils supposent bien sur une formation et qualification du personnel aidant. Les professionnels doivent aussi se poser des questions quant au bien être des personnes à domicile sans intrusion dans son intimité (vidéosurveillance), l’interaction n’est pas que robot (paro), la préservation des données personnelles (assistants personnels tel google home)

Après cette première journée fructueuse et riche de découvertes, les élèves de 1ère SAPAT (Service aux personnes et aux territoires) du lycée Ste Marie de Plouigneau vont poursuivre avec Béatrice ce cheminement.

 Les 2ndes SAPAT du lycée Ste Marie de Plouigneau à la ferme des ânes de Min Guen

Le projet  « Médiation animale » continu pour les élèves de la classe de seconde BAC Pro SAPAT par une visite. Une journée complète et  animée à la ferme pédagogique de Min Guen à St Fiacre dans les Côtes d’Armor.

Le matin : découverte de la ferme, des différents animaux. La propriétaire nous a surtout expliqué sa grande passion et notamment celle des ânes. Elle nous a exposé son projet et son métier.

Mme Labourde est spécialisée en asino-médiation (utilisation de l’âne auprès d’une personne, d’un enfant en difficulté).

Après-midi : passage de la théorie à la pratique… les élèves ont participé à des ateliers concrets. Avec l’animal (un âne, une poule ou un lapin), ils ont essayé de se mettre dans la peau soit du médiateur ou du bénéficiaire.

Cette première étape leur a permis de découvrir la Médiation Animale, ses bénéfices pour des populations très variées, en adaptant les séances en fonction du caractère du participant, de son âge, de son handicap ou encore de sa pathologie.

Suite du projet au second trimestre.

Pour compléter voir pouvez visionner le reportage de https://www.les-anes-de-min-guen.fr/2016/01/05/france-3-bretagne-ces-animaux-qui-font-du-bien/ (copier coller le lien dans votre moteur de recherche

 

Le Lycée Ste Marie de Plouigneau élu par l'école des chiens guides

Notre établissement a été sélectionné pour visiter l’école des chiens guides d’aveugles du Morbihan à Pont Scorff, affiliée à l’école du grand ouest d’Angers. Saisissant cette opportunité, nous nous y sommes rendus avec les classes de 2nde pro SAPAT (Services Aux Personnes et Aux Territoires) et de CAP2 SAPVER (Services Aux Personnes et Vente en espace Rural) le lundi 18 novembre.

 

Pourquoi le choix de ces classes ? :

Avec les 2nde Bac Pro car ils aborderont au cours de leur cursus la médiation animale,

quant aux élèves de CAP, ils mènent depuis plusieurs années des actions pour l’association des  chiens guides d’aveugles afin de la faire connaitre, d’informer et de collecter de l’argent par le biais de la vente d’objets pour les soutenir et leur venir en aide

L’école des chiens guides :

Ils ont découvert l'organisation de l'école et le fonctionnement de celle-ci. Le chien est éduqué pour développer ses stimuli auditifs, visuels et tactiles afin qu’il utilise davantage ces sens plus que le flair pour devenir guide.

Le chiot va à la crèche jusque ses 2 mois et demi où il est suivi méticuleusement. Dès les premiers pas, leur périmètre est élargi. Le jeu et les contacts humains contribuent à leur équilibre sensoriel et à une bonne socialisation indispensable pour un futur chien-guide.

A 2 mois et demi le chien va dans une famille d’accueil résidant à 30 km aux alentours de l’école. Il poursuit ainsi son travail de socialisation jusque ses 12 mois. La famille d’accueil va à la rencontre de l’éducateur canin une fois par semaine à l’école. Ensuite il va à l’école en internat pendant 6 mois et rentre le week end en famille d’accueil. Un chien devient apte à conduire une personne handicapée visuel vers l'âge de 18 mois à 2 ans. Il passe alors une capacité c'est-à-dire un examen. S’il échoue au bout de 2 fois, il est réformé. En cas de succès il est remis à la personne en situation de handicap. La remise du chien comprend un stage de formation et d'adaptation de 2 ou 3 semaines : d'abord à l'école où la personne déficiente visuelle apprend à vivre avec son chien dans un appartement, à communiquer avec son chien, à mieux interpréter ses mouvements.  Puis, la relation technique et affective étant établie, à domicile avec un éducateur, le chien est initié aux trajets habituels.

Quels apports pour nos élèves ?

Pour les CAP SAPVER :

Toute cette éducation entraine des coûts de fonctionnement élevés, si bien qu'ils ont compris l'intérêt de faire des actions lucratives afin de financer l’éducation du chien car celui-ci est remis gratuitement aux déficients visuels. De fait, ils sont repartis motivés pour leur action commerciale à Animotopia de Plouigneau, en mars prochain.

Pour les 2nde SAPAT :

Ces chiens vont être des compagnons de vie pour des personnes déficientes visuelles, mais plus encore, des aides précieuses pour leur autonomie. C’est ce qu’on découvert les 2nde. C’est une première approche de toutes les possibilités qu’offre l’animal dans le maintien de l’autonomie, la socialisation, l’estime de soi, l’interaction…

 

Des jeux et matchs

Tous les élèves du lycée Ste Marie de Plouigneau ont pris le bus avec les enseignants et personnels de vie scolaire pour se rendre sur la plage de St Michel en Grève pour une journée d'intégration.

Chaque équipe était composée par des élèves des différentes classes. Elles se sont affrontés tout au long de la journée au volley, la passe à cinq, le tire à la corde, la tek, une course cheville liée, un parcours yeux bandés.

Concours créatif.

A la fin de l'après midi, avant la remise des réconpense, chaque équipe s'est lancé dans la création d'une oeuvre d'art éphémère sur la plage.

Le thème était les créatures, animaux.... marins.

Voyez les sculptures et faites vous votre opinion.

 

 

Initiation au rugby pour 250 jeunes morlaisiens

Ce jeudi 9 mai, la classe de terminale bac pro SAPAT 5services aux personnes et aux territoires) a rejoint le stade de Keranroux à Morlaix afin d'encadrer les jeunes des IME du Véléry, d'Ar Brug et de Trévidy.  Etaient également présents des élèves des écoles de Morlaix.

L'objetif de cette journée, organiser par le rygby club de Morlaix, à travers une initition au rugby était bien sur la rencontre avec l'autre. C'est ainsi qu'environ 250 jeunes se sont retrouvés toute la journée sur le terrain.

Nos élèves encadrants

Dans leur formation, les élèves de terminale bac pro SAPAT aborde le handicap et sont en contact depuis plusieurs années avec les IME de la région Morlaisienne.

 C'est ainsi qu'ils ont été contacté pour être partie prenante de cette journée par l'encadrement des différents groupes le matin lors de l'échauffement, l'aide à la distribution du repas et aux encouregements lors du tournoi de l'après midi.

 

 

 

Un message radio enregistré par chacun

Les élèves de CAP 2 se sont rendus à Radio Nord Bretagne ce lundi après-midi afin de faire l'annonce publicitaire pour l'animation commerciale à Animotopia ,
Chaque élève a été enregistré et le message vocal passera à la radio toute la semaine et sera complilé le samedi 24 mars à 14 h sur RNB
 

 Une animation commerciale à Animotopia

le vendredi 29 mars,avec l'association Chiens Guide d'aveugles présents dans le commerce ce jour, ils accueilleront les clients en leur proposant un café et en leur proposant les objets estampillés Chiens Guides d'Aveugles.
 

PRENDS MA PLACE !

Depuis le mois d’octobre, les élèves de 2de Bac Pro SAPAT (Services Aux Personnes et Au Territoire) du lycée Ste Marie de Plouigneau, suivent des ateliers de pratique photographique, 2h/semaine, encadrés par Véronique Le Goff, photographe professionnelle.

Lors de ces ateliers, ils se sont entraînés au maniement d’appareils de professionnels lors de séances de photos de portraits ou de paysages, avant d’aborder le thème de l’année.

Chacun à pu ainsi réflechir sur la place et les stéréaotypes que la société accorde à la place de l'homme et de la femme aujourd'hui.

UNE EXPO PHOTO

Cette exposition est le fruit d’une réflexion menée sur la place respective des hommes et des femmes dans la vie professionnelle, familiale, sportive ou scolaire. L’idée était de casser les stéréotypes en inversant les rôles dans les scènes photographiées.

Le jeudi 28 février, le vernissage de cette exposition, titrée « Prends ma place ! », a permis à tous les camarades et personnels du lycée de découvrir ce travail et à prolonger la réflexion sur les œuvres exposées autour de jus de fruits et de gâteaux.

Elle restera accrochée jusqu’au mois de juin.

Un temps de formation.

Au cours du 1er trimestre 2018-2019, les élèves de CAP SAPVER (Services Aux Personnes et Vente en Espace Rural) et les 1ère Bac Pro SAPAT (Services Aux personnes et Aux Territoires) du lycée Ste Marie de Plouigneau ont participé à une formation de SST (Sauveteur Secourisme au Travail) de 14 heures avec une évaluation finale.

Ce jeudi 07 févier 2019, Mme Rolland, formatrice SST, leur a été délivrée une attestation.

Des valeurs et compétences.

C’est l’occasion de leur rappeler que cette formation est importante car en tant que citoyen, ils sont maintenant capables d’agir afin de sauver ou maintenir la vie d’une victime.

De plus, en tant que futur professionnel dans le domaine des Services à la personne ils seront en mesure de réagir immédiatement en cas d’urgence.

Et surtout, grâce au module de prévention de faire en sorte qu’un accident n’arrive pas

Une validité a renouvelé.

Cette attestation est valable 2 ans. Avec 7 heures de formation en Maintien et Actualisation des Compétences (MAC), Les élèves pourront poursuivre la validité tous les 2 ans.

Une attestation pour tous.

Tous les élèves scolarisés au Lycée Ste Marie de Plouigneau en formation CAP SAVER ou Bac Pro SAPAT reçoivent cette formation au cours de leur cursus.

De bonne humeur, à 5 h 30 ce vendredi matin, un groupe du lycée Ste Marie de Plouigneau, composé de 5 jeunes et 3 adultes a embarqué à l'aéroport de Brest pour le Burkina Faso.

Au programme pendant plus de 15 jours : découverte du pays (Kassena au sud du Burkina, Koudougou et camp solidaire à Baribsi) et stages professionnels en orphelinats, hôpital ou centre de rééducation.

Bon séjour à eux

Dimanche au Pays Kassena (sud du Burkina), visite de la reserve à la découverte de la faune sauvage.

Ces lundi, mardi et mercredi, les élèves se sont répartis dans différentes structure pour éffectuer un stage : hopital, centre de rééducation, ecole maternelle, orphelinats.

Le soir, ils participent à l'aide aux devoirs ou à l'animation avec les enfants de  Beogo Biga (association de parainage d'enfants à Koudougou), ou à l'orphelinat.

 

Un spectacle de marionnettes

Dans le cadre du cours d'action Pro, des élèves de Bac Pro SAPAT du lycée Ste Marie de Plouigneau, se sont montrés interressés pour mener le spectacle de Noël auprés des enfants à la halte garderie des Oursons.

Elles se sont mises d'accord pour concevoir un spectacle de marionnettes. De la rédaction des dialogues, à la création des marionnettes et du décor, elles ont tout imaginé et mis en oeuvre.

Rappelons que cette activité rentre dans le cadre de leur cours d'action professionnelle, qu'elle est évaluée (préparation, spectacle et restitution) et entre dans la validation du Bac Pro.

Les rires et sourires des enfants et de leur famille, ainsi que ceux des marionnettistes attestent du plaisir que chacun a pris lors de cette représentation.

Un gouter avec des gateaux "maison"

Les CAP SAVER avaient quant à eux, la mission de cuisiner 150 gateaux.

Ils ont réalisé 5 recettes différentes proposées par leur professeur d'art culinaire : madeleines, sablés, sablés pâte complète et confiture d'abricot, cake aux pépites de chocolat, pain d'épices et miel. Un vrai régal !

Les CAP ont eu la journée de jeudi à les faire et sont venu en grand cortège nous les déposer à 16h devant les yeux ébahis des tout-petits !

Merci

62 enfants et parents sont venus à la fête, Mme le Maire, Mme la présidente de l'association de gestion du lycée, M. le directeur de Ste Marie sont venu assister au spectacle également.
L'équipe de l'halte garderie remercie toutes les familles d'avoir répondu à l'invitation, les professeurs de Ste Marie pour l'accompagnement qu'ils ont fait et bien entendu tous les élèves qui ont participé.