scolinfo logo large

Associations

Newsletter

cneap bretagne 2

ministere agriculture 1

Le Lycée Ste Marie de Plouigneau élu par l'école des chiens guides

Notre établissement a été sélectionné pour visiter l’école des chiens guides d’aveugles du Morbihan à Pont Scorff, affiliée à l’école du grand ouest d’Angers. Saisissant cette opportunité, nous nous y sommes rendus avec les classes de 2nde pro SAPAT (Services Aux Personnes et Aux Territoires) et de CAP2 SAPVER (Services Aux Personnes et Vente en espace Rural) le lundi 18 novembre.

 

Pourquoi le choix de ces classes ? :

Avec les 2nde Bac Pro car ils aborderont au cours de leur cursus la médiation animale,

quant aux élèves de CAP, ils mènent depuis plusieurs années des actions pour l’association des  chiens guides d’aveugles afin de la faire connaitre, d’informer et de collecter de l’argent par le biais de la vente d’objets pour les soutenir et leur venir en aide

L’école des chiens guides :

Ils ont découvert l'organisation de l'école et le fonctionnement de celle-ci. Le chien est éduqué pour développer ses stimuli auditifs, visuels et tactiles afin qu’il utilise davantage ces sens plus que le flair pour devenir guide.

Le chiot va à la crèche jusque ses 2 mois et demi où il est suivi méticuleusement. Dès les premiers pas, leur périmètre est élargi. Le jeu et les contacts humains contribuent à leur équilibre sensoriel et à une bonne socialisation indispensable pour un futur chien-guide.

A 2 mois et demi le chien va dans une famille d’accueil résidant à 30 km aux alentours de l’école. Il poursuit ainsi son travail de socialisation jusque ses 12 mois. La famille d’accueil va à la rencontre de l’éducateur canin une fois par semaine à l’école. Ensuite il va à l’école en internat pendant 6 mois et rentre le week end en famille d’accueil. Un chien devient apte à conduire une personne handicapée visuel vers l'âge de 18 mois à 2 ans. Il passe alors une capacité c'est-à-dire un examen. S’il échoue au bout de 2 fois, il est réformé. En cas de succès il est remis à la personne en situation de handicap. La remise du chien comprend un stage de formation et d'adaptation de 2 ou 3 semaines : d'abord à l'école où la personne déficiente visuelle apprend à vivre avec son chien dans un appartement, à communiquer avec son chien, à mieux interpréter ses mouvements.  Puis, la relation technique et affective étant établie, à domicile avec un éducateur, le chien est initié aux trajets habituels.

Quels apports pour nos élèves ?

Pour les CAP SAPVER :

Toute cette éducation entraine des coûts de fonctionnement élevés, si bien qu'ils ont compris l'intérêt de faire des actions lucratives afin de financer l’éducation du chien car celui-ci est remis gratuitement aux déficients visuels. De fait, ils sont repartis motivés pour leur action commerciale à Animotopia de Plouigneau, en mars prochain.

Pour les 2nde SAPAT :

Ces chiens vont être des compagnons de vie pour des personnes déficientes visuelles, mais plus encore, des aides précieuses pour leur autonomie. C’est ce qu’on découvert les 2nde. C’est une première approche de toutes les possibilités qu’offre l’animal dans le maintien de l’autonomie, la socialisation, l’estime de soi, l’interaction…