scolinfo logo large

Associations

Newsletter

cneap bretagne 2

ministere agriculture 1

Quelques instants dans la vie d'une personne agée

Deux formations intitulées « Simulateur de vieillissement » ont été organisées, le jeudi 24 janvier, à l’Ehpad Le Kreizker. La session du matin recevait neuf élèves de seconde Sapat (Service aux personnes et aux territoires) du lycée Sainte-Marie et celle de l’après-midi, sept aides à domicile employées de l’ADMR. Chaque séance, animée par Mathieu Mottin, d’Alep Prévention, s’est déroulée en deux parties : une approche théorique, suivie d’une mise en situation. Les stagiaires étaient équipés de lunettes simulant une vision déformée par une DMLA, un glaucome ou la cataracte, d’un casque atténuant l’audition et/ou d’orthèses aux coudes ou aux genoux, pour comprendre les difficultés de motricité des personnes âgées dépendantes. Cette formation s’adresse aux personnes travaillant au service des personnes âgées dépendantes, afin qu’elles comprennent les difficultés que rencontrent ces dernières dans les gestes de la vie quotidienne, pour mieux les accompagner. Elle favorise également l’échange de savoirs et de savoir-faire entre professionnels. Par ailleurs, cette formation permet aux élèves qui s’orientent vers le service aux personnes de découvrir les problèmes liés au vieillissement et de se familiariser avec le monde du travail.

D’autres sessions en avril

Christiane Rolland, professeur au lycée Sainte-Marie, est à l’origine de cette proposition de formation qui, en 2018, avait été prodiguée à des membres du personnel de l’Ehpad et à des élèves du lycée. L’ADMR Région de Morlaix, s’est associée à cette initiative. Une centaine de professionnels pourraient bénéficier de ces séances. Au cours de l’après-midi, Matthieu Henry, directeur de l’ADMR Région de Morlaix, Monique Quéré et Jean-Paul Saliou, deux des cinq membres de la gouvernance collégiale de l’organisme, sont allés sur place se rendre compte des bienfaits de cette formation. Les prochaines sessions se dérouleront en avril ; elles concerneront, cette fois, le personnel de l’Ehpad et un autre groupe de lycéens. Un livret pédagogique, retraçant l’atelier et les thématiques abordées, ainsi qu’un diplôme de formation, ont été remis aux participants, à l’issue de chaque séance.

Article du télégramme, le 28 janvier 2018