scolinfo logo large

Associations

Newsletter

cneap bretagne 2

ministere agriculture 1

Malgré le report du voyage de février, la mobilisation du Lycée Sainte Marie pour le Burkina continue

Les élèves se mobilisent

Tous les ans, le lycée Sainte Marie de Plouigneau, via l'association humanitaire soutenant des actions au Burkina Faso, organise un bol de frite. Une grande majorité des élèves de la 4ème à la terminale s'investissent dans cette opération, permettant ainsi de dégager une recette pour aider deux associations burkinabés.

Beogo Biga et Baribsi

La première receuille des enfants en difficultés et la seconde permet de scolariser des élèves du primaire. Les dons réalisés lors du bol de frite permet de fournir un repas quotidien durant l'année scolaire et de mieux accueillir les enfants.

 

 

Elus au cours du mois d'octobre, les délégués de classe du Lycée Sainte Marie ont rencontré leurs homologues du lycée de Plomelin pour une demi journée de formation.

Après avoir partagé un repas, ils ont appréhendé leurs responsabilités et les fonctions qu'ils vont devoir assumer.

 

 

Historique

"Depuis plus de quinze ans, à la même époque, un groupe d'élèves du lycée Sainte Marie de Plouigneau, accompagné de deux enseignants, Christine Paklepa et Philippe Quéméner, se rend au Burkina Faso, dans la région de Koudougou pour une action et un stage à l'international..."

Jeudi 14 janvier, les élèves de la classe de Terminale Bac Pro du lycée Sainte Marie de Plouigneau ont assisté dans les locaux de la CCi à une conférence-débat sur le thème : "Le sida au travail".

 

 

100% de réussite au lycée Sainte Marie de Plouigneau

Le vendredi 15 Janvier avait lieu au Lycée Sainte Marie à Plouigneau, la remise des diplômes pour les élèves ayant  passé avec succès, en juin dernier,  les épreuves pour le CAPA SMR (Services en Milieu Rural)  et le Bac Pro SAPAT (Services Aux Personnes et Aux Territoires). Le plaisir était d'autant plus grand de se retrouver que les 2 promotions ont connu chacune un taux de réussite de 100%

 

Un bon repas

Les élèves du lycée Ste Marie de Plouigneau sont réunis autour d'un bon repas de Noël pour fêter dans la joie et la bonne humeur.

De la musique et des danses

Pour agrémenter ce temps festif, le lycée Ste Marie a invité un animateur qui nous a proposé des jeux et chorégraphie. Tous les élèves ont participé dans la joie et la bonne humeur.

Le lycée Ste Marie vous renouvelle ses voeux pour les fêtes de fin d'année.

{gallery}repasnoel{/gallery}

Les élèves de 4ème de moins de 14 ans du Lycée Ste Marie de Plouigneau découvrent le lait et ses facettes lors d'un parcours de découverte professionnelle.

Des visites

Les élèves de moins de 14 ans du lycée Ste Marie de Plouigneau ont ainsi découvert un élevage laitier chez Pascal Beuzit (adiminstrateur du lycée Ste Marie de Plouigneau), associé à sa femme. Puis en suivant le chemin du lait, nous avons pénétré pour la visite dans l'usine Laîta de Ploudaniel. Enfin, les papilles se sont réveillées en dégustant chez Sophie Bellec des crèmes glacées. Elle fait partie du réseau "Saveur glacée du terroir".

Enfin, Mr et Mme Montréer nous ont accueilli pour nous présenter la fabrication de yaourts, crème fraiche, faiselle produits à la ferme.

{gallery}beuzit-visite-lait{/gallery}

De la fabrication

Dans la cuisine pédagogique du lycée Ste Marie de Plouigneau, les élèves ont aussi fabriqué différents produits à base de lait : du beurre, une tarte à la tomate cerise, une soupe de potiron, des crêpes béchamel et un flan patissier.

{gallery}fabrication-beurre{/gallery}

Auxiliaire de puériculture aujourd’hui, lycéenne en Bac Pro SMR à Sainte-Marie, Amandine travaille à Moutig, le multi-accueil (crèche/halte-garderie) intercommunal du Pays Léonard.

Une cinquantaine d’enfants, quelque 25 professionnelles et un cadre de travail agréable. « J’avoue que j’ai de la chance. J’ai toujours voulu un métier auprès des enfants.

Après le BEP, le Bac Pro et la formation d’Auxiliaire de puériculture, j’ai directement été embauchée ici, où j’avais fait un stage.

Quoi de mieux ?
De plus, chemin faisant, j’ai découvert le Burkina Faso qui m’avait déterminée à choisir le lycée Sainte-Marie.

Chaque année, j’y reviens d’ailleurs pour l’assemblée générale de l’association. L’autre raison de mon choix du lycée, c’était les stages : le bac ST2S n’en a pas, le Bac Pro SMR à Plouigneau en proposait.

Les stages et le Burkina ont été déterminants pour moi. Pour mon recrutement ici aussi. »

L'amicale des donneurs de sang du pays de Morlaix organise, chaque année, deux collectes de sang sur la commune.
En mai et octobre.

Cette deuxième collecte a eu lieu vendredi matin au foyer rural. Encore une fois, les donneurs étaient au rendez-vous de la solidarité. Les bénévoles de l'amicale et une dizaine de professionnels de l'Établissement français du sang de Brest ont ainsi accueilli quatre-vingts donneurs dont sept premiers dons.

Des donneurs qui viennent en majorité de Plouigneau, mais aussi des communes voisines, comme par exemple Guerlesquin. « Nous constatons qu'il y a des donneurs fidèles, très habitués, qui sont présents aux deux collectes annuelles », tient à souligner Yolande Jaffrès, bénévole depuis de très nombreuses années à l'amicale.

Qui sont ces donneurs ?
Ils représentent un large panel de la population, âgés entre 18 à 69 ans. Parmi eux, des jeunes étudiants et des jeunes salariés. Comme à chaque collecte, les jeunes du lycée Sainte-Marie étaient présents. En tant que donneurs et aussi pour le service, notamment la collation en fin de don. À noter également la présence de bénévoles de l'association Adot qui ont informé sur le don d'organes.

Au lycée Sainte-Marie, la journée d'intégration est un moment important de la rentrée. Une journée qui aide à démarrer l'année scolaire du bon pied.

Jeudi, les 166 élèves avaient rangé leurs cartables pour s'élancer sur les routes de la commune avec leurs enseignants. But de ce petit rallye : répondre à un questionnaire sur l'école, l'équipe enseignante et sur les filières. Un travail collectif qui a permis aux élèves d'échanger et de faire connaissance, dans une ambiance détendue.

Après le rallye, une autre animation attendait les élèves au foyer rural. Celle d'un flash mob, animé par Nathalie Laureaux et son fils, Jason, respectivement professeur et chorégraphe de l'association Extrava'dance.

« Il s'agit d'instaurer une ambiance tolérante dès le départ, car les élèves vont vivre une année ensemble au même endroit. Le lycée, c'est une collectivité. Il ne faut pas l'oublier »,rappelle le directeur Alain Le Gall. Ce dernier estime que la rentrée scolaire« était très satisfaisante grâce à un très bon recrutement».